Lorsqu’elle n’est pas pompée directement dans le cours d’eau, la ressource est à 76% prélevée dans des nappes souterraines. En tant que service public de l’eau potable, atlantic’eau a pour mission de garantir la qualité de l’eau distribuée au robinet en protégeant cette richesse dès la ressource.

Publié le

Les différents types de nappes 

NAPPES TERTIAIRES  

Des sédiments tertiaires sont accumulés dans de petits fossés d’effondrement et ont ainsi été préservés de l’érosion. Les eaux souterraines y circulent dans des compartiments sableux et calcaires, isolés localement par des couches d’argile. À Mazerolles par exemple, la nappe se situe sous la tourbe (marais inondable). 

 

NAPPES DE SOCLE MASSIF ARMORICAIN 

Les roches massives – principalement des gneiss et des grès - et anciennes (- 500 millions d’années) laissent circuler l’eau lorsqu’elles présentent des fractures. 

 

NAPPES ALLUVIALES 

Dans la vallée d’un cours d’eau, le sous-sol est constitué de sédiments très perméables (graviers et sables) en relation hydraulique étroite avec le débit du fleuve. 

 

En savoir plus sur les types de captages 

FORAGE VERTICAL  : là où l’eau est plus difficile à capter, le forage vertical est recommandé. 

  • Profondeur de captage : entre 50 et 100 m. Débit : jusqu’à 280 m3/h selon les caractéristiques hydrauliques des nappes et la profondeur des forages. Préconisation : nappes tertiaires. 

  • Profondeur de captage : entre 100 et 150 m. Débit : de 50 m3/h environ, celui de Soulvache produit jusqu’à 350 m3/h du fait de sa morphologie (anciennes galeries de mines de fer ennoyées).Type d’ouvrage souvent indiqué pour les nappes de socle. 

PUITS À DRAINS : une exploitation par puits à drains offre une productivité plus importante par rapport à un forage vertical. Il s’agit d’un caisson en béton de diamètre important comportant, à sa base, plusieurs tubes percés horizontaux (drains) permettant d’élargir le rayon d’action du puits. 

  • Profondeur de captage : entre 15 et 20 m. Débit : Entre 200 et 300 m3/h. Préconisation : nappes alluviales. 

  • Préconisation : nappes alluviales.