Atlantic’eau investit pour moderniser et sécuriser son patrimoine. Tour d’horizon des principaux chantiers.

Modernisation, sécurisation, création 

MISSILLAC 

  • Création d’une unité de production d’eau potable, alimenter à partir d’eau issue d’un forage dans la nappe souterraine 

  • 2 500 abonnés concernés 

  • Investissement : 0,7 M€ HT 

  • Mise en service fin avril 2018 

 

NORT-SUR-ERDRE 

Sécurisation du sud-ouest du territoire grâce à la pose d’une canalisation de diamètre 250 mm sur une longueur de 4 km 

  • Investissement : 0,7 M€ 

 

MACHECOUL/SAINT-MÊME 

  • Création d’une unité de traitement à partir d’eau issue de 4 forages dans la nappe souterraine 

  • Investissement : 1,3 M€ HT 

  • Mise en service : fin 2018 

 

CORCOUÉ-SURLOGNE 

Construction d’un réservoir et d’une station de pompage 

  • Capacité réservoir : 1800 m3 

  • Investissement : 1 M€ HT 

  • Réalisation : 1er semestre 2019 

 

Mais aussi… 

Programme de renouvellement de réseaux (réparti sur l’ensemble du territoire) 

  • Programme 2017 : 2,7 M€ HT – réalisation 1er semestre 2018 

  • Programme 2018 : 10,6 M€ HT - réalisation à partir de juin 2018 jusqu’à mars 2019 

 

Programme de renouvellement des réservoirs 

Rénovation de 6 réservoirs : Ancenis, Legé, Rocheservière, Vigneux-de- 

Bretagne (La Paquelais), Plessé, Saint-Michel-Chef-Chef 

  • Investissement : 2 M€ HT 

  • Réalisation : 2ème semestre 2018 et 1er trimestre 2019 

 

Étude de la sécurisation électrique de l’ensemble des sites (Stations de pompage, unités de traitement)  

  • Montant 70 k€ HT 

  • Rapport final : Mai 2018 

 

 

Feeder : un projet d’envergure 

L’enjeu : sécuriser l’approvisionnement en eau du Pays de Retz et proposer une réponse à l’augmentation de la population et de ses besoins. 

 

La solution : mettre en place un feeder (une conduite d’eau sous pression) de 17 km entre Vigneux-de-Bretagne et Rouans.  

 

L’objectif : raccorder le Pays de Retz à la canalisation qui relie l’usine de potabilisation de Nantes Métropole basée à Mauves-sur-Loire au territoire de la Carene. Exceptionnel, ce chantier verra le passage du feeder sous la Loire.